Ma première année de bullet journal

Bonjour à tous !

Il y a un an je découvrais et je me lançais dans l’aventure du bullet journal (le bujo pour les intimes), cet objet qui est devenu un incontournable pour moi, qui fait office d’outil d’organisation mais aussi de développement personnel, qui est à la fois un agenda, une to-do list, un carnet personnel, un recueil de souvenirs, etc.

Le but de l’article du jour est de vous faire un retour sur ma première année de pratique du bullet journal, partager avec vous les évolutions qu’il y a eu depuis mes débuts, vous parler de mes hauts et de mes bas avec le bujo, vous dire ce que j’ai arrêté de faire, vous montrer mes pages essentielles, échanger sur ce que cela m’a apporté, etc. Mais si avant tout ça, vous vous dites encore « mais en fait, c’est quoi un bullet journal ? », je vous renvoie aussi au premier article que j’avais écrit sur le sujet : mon premier bullet journal 🙂

Mes pages mensuelles

Les grands principes de départ

Dans la structure logique, ou disons plutôt dans la structure habituelle d’un bullet journal, on commence avec une page de garde annonçant le mois à venir. J’ai toujours beaucoup aimé réfléchir à cette page car c’est elle qui montre la thématique qui m’accompagnera pendant les semaines suivantes et qui oriente le choix des dessins et des couleurs que j’utiliserai au fil des pages du mois. En voici quelques exemples :

01 Janvier - Page de garde

03 Mars - Page de garde

05 Mai - Page de garde

09 Septembre - Page de garde

 

Puis on crée généralement une page avec la vision globale du mois. L’idée est d’avoir chaque jour du mois de représenté pour pouvoir y indiquer les éventuels rendez-vous, les différentes échéances à ne pas oublier, les anniversaires, etc. Libre à nous de présenter les choses comme on le souhaite. On peut par exemple représenter un petit calendrier avec une case par jour. Moi je notais généralement en colonne au centre d’une page les jours du mois et je laissais de la place à gauche pour indiquer les événements en lien avec le domaine personnel tandis que les événements professionnels étaient notés à droite.

03 Mars - Vue mensuelle

Toujours dans cette optique de préparer le mois à venir, j’aime beaucoup réfléchir à des objectifs à atteindre, tant du point de vue personnel que du point de vue professionnel. Je prépare donc souvent un emplacement pour pouvoir les noter. Je garde aussi un espace pour les notes diverses (les fameuses « to-do list » que j’avais sur de nombreuses feuilles volantes dans mon sac, sur des post-it sur mon bureau ou sur mon ordinateur…). Donc quand je pense à quelque chose que je vais devoir faire bientôt, mais que je ne sais pas encore quand je vais pouvoir le faire précisément (ou si la page de la semaine en question n’est pas encore préparée), je le note dans cet encadré pour être sûre de ne pas l’oublier. Et plus tard, quand je réfléchis à l’organisation d’une nouvelle semaine qui s’annonce, je vais toujours vérifier ce premier encadré pour voir si ce que j’y avais noté va pouvoir ou devoir être fait dans les jours à venir.

04 Avril - Vue mensuelle

Mon évolution pendant 1 an

Je me suis vite rendue compte que la page avec la vision globale du mois ne me servait finalement pas à grand chose ! Pourquoi ? Car même si j’ai un bullet journal, j’ai gardé un agenda électronique que je partage sur mon ordi, mon smartphone, ma tablette et qui se synchronise entre ces trois supports. C’est sur cet agenda en ligne que je note justement les dates de réunions, les échéances à venir, les rendez-vous divers et variés, les vacances, etc. Car quand je suis au travail et que quelqu’un me demande quand je suis dispo pour une réunion, ou quand j’appelle mon médecin de famille pour un rendez-vous, je ne suis pas toujours avec mon bullet journal sur moi et je n’ai pas obligatoirement le temps de bien écrire au bon endroit l’information à noter. Par contre j’ai toujours mon téléphone avec moi ! C’est donc lui que j’utilise en priorité. Cette page dans mon bullet journal ne m’apportait donc pas grand chose et j’avais finalement l’impression de perdre un peu de temps à simplement recopier dessus les informations de mon agenda en ligne. Je préférais utiliser ce temps pour peaufiner ou remplir d’autres pages ! J’ai donc tenté en octobre une double page mensuelle ne montrant que des encadrés pour noter les objectifs, les tâches à faire, les dates importantes…

10 Octobre - Vue mensuelle Bullet Journal

Les emplacements pour les tâches à faire et les objectifs à atteindre me semblent effectivement pertinents et intéressants à garder. J’avoue avoir parfois des difficultés à séparer les tâches et les objectifs ce qui fait que je les indique maintenant souvent dans le même cadre. Je trouve que cela permet de se poser et de réfléchir à ce que l’on veut vraiment faire dans le mois à venir, de mettre au clair ce à côté de quoi on ne veut pas passer, ce qu’il ne faudra pas oublier… C’est utile parfois pour ne pas trop se disperser ou pour refocaliser notre énergie, notre attention, nos efforts sur ce que nous voulions initialement atteindre ! C’est une page qui permet au final de réfléchir à nos envies, nos besoins, nos priorités… Une chose que je fais toujours c’est de séparer ce qui relève du personnel et ce qui concerne le professionnel ! Cela permet au final d’équilibrer un peu plus ces deux aspects de ma vie, cela évite que l’un prenne trop le pas sur l’autre…

Et mon petit plaisir à chaque fois qu’un nouveau mois approche, c’est de réfléchir à ma page de garde ! Je crois que c’est ce que je préfère réaliser dans mon bullet 🙂 Je vous montre les trois dernières que j’ai réalisées, je les aime énormément 🙂 Et je trouve que ça montre bien les progrès et l’évolution par rapport au début de l’année !

10 Octobre - Page de garde

11 Novembre - Page de garde Bullet Journal

12 Décembre - Page de garde

Ce que je compte faire maintenant

Je pense continuer à simplifier la partie mensuelle de mon bullet journal : bien entendu garder ma page de garde puis n’utiliser probablement qu’une page sur laquelle je disposerai des encadrés pour les tâches et objectifs du mois (personnels et professionnels) et les notes diverses.

Mes pages hebdomadaires

Les grands principes de départ

Le but des pages hebdomadaires est d’avoir une vision globale de chaque semaine, en général sur une double page. Chaque jour y est représenté et, au moment où on planifie sa semaine, cela nous permet de noter ce que nous allons devoir faire et quand nous allons pouvoir le faire. On peut aussi y revenir chaque soir pour faire le point, voir si de nouvelles tâches se sont ajoutées, voir si nous devons décaler des choses que nous n’avons finalement pas pu réaliser…

01 Janvier - Page hebdomadaire

Dans ces emplacements, j’utilise des codes différents selon que la tâche notée relève du plan personnel ou du plan professionnel : des ronds pour le perso et des carrés pour le pro (et je mets des triangles pour les événements). J’aime bien utiliser des figures géométriques, comme ça je peux les colorier une fois les tâches réalisées (je mets une flèche dessus si je dois les repousser et une croix si je dois finalement les annuler).

Mon évolution pendant 1 an

Au début, je notais beaucoup de choses sur mes pages journalières, des choses que je n’indique plus maintenant ! Ça ne veut pas dire que je ne les fais plus, mais je ne les indique plus car ce sont des tâches quotidiennes récurrentes, des incontournables (comme faire les devoirs avec mon fiston, préparer le repas…). Par contre, j’ai trouvé ça très utile de les noter au début, pendant les premiers mois… déjà pour voir noir sur blanc et prendre pleinement conscience de tout ce que l’on fait chaque jour en plus des tâches professionnelles et des tâches personnelles, ce qui peut expliquer pourquoi certaines journées sont plus productives que d’autres. Et pour ces journées où vous vous dites « je suis nulle, j’ai rien fait aujourd’hui », votre bullet peut vous aider à vous montrer que vous avez tort ! Certes, vous n’aurez peut-être pas avancé sur tel ou tel dossier, mais vous aurez peut-être assisté à une réunion, répondu à quelques mails, récupéré quelques courses (et donc réfléchi aux repas qui vont avec), préparé le repas du soir, aidé à faire les devoirs de votre enfant et appelé un de vos proches pour prendre de ses nouvelles… et tout ça ce n’est pas rien !

Maintenant, je sais que « faire le repas » ou « accompagner les devoirs de mon fils » sont des incontournables quotidiens personnels, que « répondre aux mails » est un incontournable quotidien professionnel. Ces tâches me prendront donc du temps, un temps que je sais mieux évaluer maintenant, ce qui m’aide à mieux remplir ma to-do list quotidienne (c’est-à-dire sans trop en mettre). Et si maintenant je ne note que 2, 3 ou 4 points dans ma liste du jour, je ne suis pas en train de me dire « tu devrais en faire plus » car je sais que j’en fais plus et je n’ai plus besoin de le noter pour le savoir ! Je dirais même qu’en fait je n’ai plus besoin de justifier ce que je fais de mes journées en notant tout, et ça c’est un gros progrès aussi !

C’est là que je dis que le bullet journal peut être un véritable outil de développement personnel ! Il peut par exemple nous aider à mieux comprendre pourquoi nous n’avons pas atteint tel ou tel objectif : est-ce parce que nous avions prévu de faire trop de choses, que nous avions mal estimé notre temps disponible pour le faire, ou est-ce parce que nous avons trop procrastiné ou passé trop de temps sur des choses futiles ? Cela permet aussi d’avoir une meilleure image de soi ! J’avoue qu’avant j’avais souvent tendance à me focaliser sur ce que je n’avais pas pu faire, sur ce que je devais reporter au fil des jours, en oubliant toutes ces choses que j’avais réalisées dans la journée. Cela m’a permis aussi de mieux comprendre pourquoi je ne réussissais pas à tout faire ! Tout simplement parce que je notais toutes les choses à faire sur ma liste, sans les organiser, sans les prioriser… quand je me retrouvais avec des listes de 30 choses à faire, il était évident que ce ne serait pas en une journée que tout serait réglé ! Maintenant je sais mieux prioriser et répartir mes tâches à remplir au fil des semaines, au fil des mois…

 

Ces pages hebdomadaires sont peut-être celles qui me sont le plus utiles et ce sont celles qui ont le plus évolué pendant cette année. J’y ai régulièrement ajouté des informations et j’aime bien changé leur mise en page !

J’ai assez rapidement ajouté un encadré « objectifs / tâches » qui me permet de placer de semaine en semaine les objectifs que j’avais pu me fixer en début de mois sur ma page mensuelle. Cela me permet aussi d’ajouter des nouvelles tâches à réaliser, que je n’avais pas prévues initialement mais qui sont apparues en cours de route.

J’ai aussi ajouté à ces pages hebdomadaires un encadré « mémo » ou « notes », qui rappelle celui de la page mensuelle, et qui a la même fonction : noter des choses auxquelles je pense, que je vais devoir faire dans la semaine mais que je ne sais pas encore quand placer précisément.

J’ai aussi essayé de noter, à une période, les menus que j’avais imaginés pour la semaine, histoire de moins me stresser le soir avec le traditionnel « qu’est-ce que je fais à manger ce soir ? », mais je n’ai pas gardé cette habitude, ce que je trouve assez dommage au final…

04 Avril - Page hebdomadaire

J’ai aussi essayé d’intégrer des « habit trackers » (des suivis d’habitudes). Par exemple, je notais les jours où j’avais fait du sport, où j’avais marché un certain nombre de pas / de temps, où j’avais pratiqué la méditation, etc. A nouveau, je trouve le principe assez sympa mais je ne l’ai pourtant pas fait à tous les coups… pourquoi ? Peut-être car cela ne m’apporte pas grand chose au final. En effet, les activités que je suis sont des activités que je voudrais faire soit quotidiennement, soit au moins une fois par semaine. Ce qui fait que je sais toujours, sans avoir recours à ce tracker, si j’ai atteint mes objectifs ou pas…

Enfin, récemment, j’ai ajouté un petit encadré « next week » qui me permet de commencer à noter des choses pour la semaine suivante, ce qui est utile si ma page de bullet n’est pas encore prête (ce qui est souvent le cas vu que je prépare généralement ma semaine durant le week-end qui la précède). Et je trouve ça super pratique ! Ça peut aussi bien être une tâche pour le boulot (que je ne vais pas avoir le temps de faire pendant la semaine en cours mais qui deviendra un objectif prioritaire pour la semaine suivante) qu’une idée de repas qui m’est passée par la tête (que je ne vais pas faire dans les jours à venir vu que mes repas sont déjà prévus mais qui serait sympa à préparer la semaine suivante).

11 Novembre - Vue hebdomadaire Bullet Journal

12 Décembre - Page hebdomadaire 01

 

Ce que je compte faire maintenant

Je vais re-réfléchir à une manière de noter mes idées de repas car j’aime beaucoup le principe et la tranquillité d’esprit que cela peut apporter les soirs de semaine. En plus, je réfléchis en général à mes menus hebdomadaires avant d’aller faire mes courses le week-end donc, plutôt que de garder mes idées sur ma liste de courses au fond de mon sac à main, je vais essayer de les réintégrer dans mon bullet journal 😉

Concernant les trackers, je vais peut-être essayer de réfléchir à d’autres activités à suivre et peut-être que je passerai ce suivi sur ma page mensuelle (et non sur chaque page hebdomadaire, ce qui me fera aussi gagner un peu de place).

Sinon, je pense que je garderai la structure que j’utilise depuis quelques semaines, à savoir : (1) noter mes tâches et objectifs de la semaine, toujours en séparant ce qui relève du plan personnel et du plan professionnel ; (2) délimiter des zones pour chaque jour de la semaine (de travail) plus une pour le week-end et (3) garder un emplacement « next week ».

12 Décembre - Page hebdomadaire 02

 

Mes pages spéciales

Quand je me suis lancée dans l’aventure du bullet journal, j’ai passé pas mal de temps à préparer des pages spéciales que je comptais remplir au fur et à mesure de l’année. Avec le temps, je me suis rendue compte que certaines ne m’avaient finalement pas été très utiles, que d’autres l’auraient été mais que je ne les avais pas remplies car il y avait tout un travail de mise en page et de présentation à respecter qui m’aurait pris trop de temps. C’est le cas par exemple, de ma liste de livres lus ! J’avais imaginé dessiner une jolie bibliothèque, qui se remplirait au fur et  mesure de mes lectures… sauf que je n’ai pas pris le temps de la remplir avec plein de jolis dessins ! Par contre, garder une trace des livres lus me plaît beaucoup ! Je pense donc garder l’idée mais utiliser une simple liste à puces ! Je pourrai toujours agrémenter cette page de quelques dessins disséminés par-ci par-là.

Livres - Bullet journal

Les pages que je compte reproduire ou réaliser en 2019

  • Une double page avec les livres à lire (notés sur la page de gauche) et les livres lus (sur la page de droite)
  • Une double page avec les films à voir (page de gauche) et les films vus (page de droite)

Films - Bullet Journal

  • Mes pages séries (j’aime beaucoup le rendu de celles faites cette année donc je pense repartir sur le même principe)

Séries - Bullet Journal

  • Une double page « idées cadeaux » (j’en avais fait une pour Noël mais au final toutes les idées que j’ai pu avoir en cette fin d’année pourraient servir pour d’autres occasions, d’autres personnes. Et ça arrive souvent, en cours d’année, au détour d’un rayon dans un magasin, qu’on se dise « ah tiens, ça plairait à untel » mais qu’on ne se rappelle plus de cette idée pour le jour de son anniversaire ou pour une autre occasion à fêter).

Idées cadeaux - Bullet Journal

  • Des pages en lien avec mon blog pour noter mes idées d’articles, suivre le processus de création de chaque article (écriture du contenu, photos, mise en page, diffusion…)
  • Des pages en lien avec les produits cosmétiques que j’utilise pour avoir un suivi des avis que je peux mettre sur différents supports (blog, instagram, mon vanity idéal, etc.) mais aussi pour garder une trace de ce que j’ai pensé de chaque produit (pour pouvoir vous proposer un jour, pourquoi pas, des « flops et favoris » sur le blog)
  • Une double page « mes envies shopping » où je noterai les choses qui me feraient plaisir ou dont j’aurai besoin dans différents univers (mode, beauté, maison, déco…). Je suis sûre que ça doit permettre de mieux contrôler ce qu’on achète, de mieux voir ce qui relève des vrais besoins et ainsi éviter des achats un peu trop compulsifs (je pense aux périodes des ventes privées et des soldes qui arrivent…). Et c’est utile aussi en fin d’année quand certains de vos proches vous demandent ce qui vous ferait plaisir 😉

Shopping - Bullet Journal

Mes mises en page

C’est peut-être sur ce plan là que j’ai le plus évolué cette année ! J’essaye plus de choses, j’ai pris plus confiance en moi, je personnalise de plus en plus mon bujo (c’est le but justement de l’agenda personnalisé ;-)). Je ne me force pas à faire des dessins si je n’ai pas le temps ou si je n’ai pas d’inspiration. Les bujos minimalistes sont très beaux aussi 🙂 Il suffit aussi tout simplement de quelques encadrés de couleurs pour donner plus de pep’s et de vie à une page, donc pas besoin d’être un grand artiste pour ça !

Je crois que je m’étais mis la pression sur ce point à un moment de l’année, peut-être à force de voir de magnifiques bujos sur la toile ! A un moment, j’avais l’impression que je passais tout mon temps dédié au bullet journal à essayer de faire un beau bujo, à dessiner, à le décorer… au lieu de me faire un bujo utile ! J’en arrivais à ne plus planifier mes semaines (ce qui est quand même un des buts du bullet journal). Je recommençais à noter dans mon agenda en ligne ce que je faisais dans mes journées puis, le week-end, je recopiais tout ça au propre dans mon bujo. Ensuite, je préparais la mise en page d’une nouvelle semaine, que je n’avais à nouveau pas le temps de planifier ni de remplir… Tout ça devenait donc assez inutile pour moi et j’ai arrêté mon bullet journal pendant plusieurs mois ! Peut-être que ça a été le temps dont j’ai eu besoin pour me rendre compte à quel point cela me manquait, mais aussi pour mieux cerner ce qui pouvait m’être utile dans cet outil et surtout pour me détacher des modèles trouvés sur internet et pour réfléchir à ce qui pourrait être mon bujo à moi !

Maintenant, je pense vraiment que je passerai toujours du temps en fin de mois pour prévoir la page de garde du mois à venir, ainsi que les dessins et les couleurs associés à la thématique choisie. Mais ensuite, je pourrai faire des pages très décorées et d’autres très simples, cela dépendra de mes envies et du temps que j’aurai. Et de toute façon, je me suis rendu compte que j’aimais bien le rendu des pages sur lesquelles je n’ajoutais qu’un petit détail dans un coin, un dessin que je pouvais reproduire (merci Pinterest) mais pour lequel je pouvais aussi utiliser des tampons (quand on ne sait pas dessiner, comme moi, ou quand on n’a pas le temps, c’est vraiment une super alternative !!!)

Renard

Renne

Et comme je vous le disais plus haut, j’ai aussi décidé de ne pas faire certaines pages si elles ne me semblent pas pertinentes pour moi (même si les autres les font habituellement) comme la vision globale du mois. Bref, je crois que j’ai réussi à m’approprier petit à petit mon bullet journal et il me tarde de commencer mon bujo 2019  et de vous le montrer !

********************

J’espère que cet article vous aura intéressé et que vous y aurez trouvé quelques conseils pour vous guider par rapport à votre propre bullet journal (si vous en tenez un ou si vous avez envie de vous lancer dans cette belle aventure). N’oubliez pas qu’au final le but est d’obtenir le bullet qui vous correspond, pas celui qui ressemble à celui des autres ! J’espère que cet article vous aidera ou vous aura aidé à vous poser les bonnes questions, vous donnera éventuellement quelques suggestions à essayer, vous rassurera aussi quant au contenu et aux mises en page possibles. N’hésitez pas à me dire si vous en tenez un, si vous avez envie d’en tenir un, ce qui vous plaît dans le bullet journal, quelles sont vos pages incontournables ou celles que vous avez envie de tenter… Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaires, je me ferai un plaisir de vous répondre ! Et si cette partie de mes piapias vous plaît, sachez que je mets souvent des photos de mes pages de bujo sur mon compte Instagram donc n’hésitez pas à venir me suivre aussi là-bas 🙂

A bientôt !

 

Publicités

12 commentaires sur “Ma première année de bullet journal

Ajouter un commentaire

  1. Hey ! Ta mise en page est vraiment chouette, quelle énergie et motivation pour faire tout ça 🙂 J’adore les bojo, je le recommande d’ailleurs à mes patients pour booster leur créativité et l’estime de soi. Ils sont témoin de leurs évolutions, des objectifs remplis et c’est très ludique en plus d’être pratique ! En plus, comme tu le fais, tu personnalises en fonction de tes envies/besoins et c’est top !

    Line de https://la-parenthese-psy.com/

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton message 😊 Je te rejoins sur ce que tu dis, je trouve vraiment que c’est un outil qui nous aide sur tous les plans : à nous organiser, à nous comprendre, à nous exprimer, à nous apprécier… Je comprends que tu le suggères à tes patients ! En tout cas, encore merci pour ton retour !

      J'aime

  2. Merci pour ce retour sur expérience. Je vais me lancer c’est sûr. Faut que j’arrête de me prendre la tête en fait, et que je me lance. Mon côté perfectionniste est vraiment limitant…. Je vais donc accepter de lâcher prise et de me lancer, sans pression… Et j’espère pouvoir faire un bilan en fin d’année sur ce qui fonctionne pour moi (ou pas d’ailleurs). A bientôt donc😉

    Aimé par 1 personne

    1. De ce que je vois sur instagram, tu as un côté artiste donc laisse toi aller 😉 Il me tarde de voir tes premières pages, je suis sûre qu’elles vont être super ! Et tu vois, c’est déjà un outil de développement personnel pour toi si tu arrives à te lancer, sans pression et essayant de mettre de côté ton côté perfectionniste 😉 J’espère en tout cas que le bullet journal te plaira et te conviendra ! Vivement tes retours d’expérience 🙂 A bientôt !

      J'aime

  3. J’aime beaucoup ton évolution ! J’en suis moi aussi à un an de bullet journal, mais je dois avouer que ces derniers temps, je l’ai un peu trop laissé de côté au quotidien. Il faut que je revoie un peu son organisation pour qu’il s’adapte mieux à mon quotidien !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton message 🙂 Je crois que c’est quand je l’ai délaissé que j’ai mieux compris ce qu’il pouvait m’apporter et comment l’utiliser à ma manière 😉 Par contre je crois que je suis en train de me confirmer que je n’ai pas besoin de bullet pendant mes vacances (en tout cas, pas besoin de pages hebdomadaires traditionnelles) Je suis sûre que tu vas trouver la manière de l’intégrer à ta vie (de tous les jours ou pas, parce que c’est ce qui te correspond que tu dois trouver 😉 moi je crois que c’est un rythme de tous les 2 jours que je fais le plus souvent) Bises

      Aimé par 1 personne

  4. Super articles ! Je viens de lire les 3 sur le sujet et je suis prête à me lancer !!!!! Je suis excité mais aussi un peu stressé car je suis vraiment mais vraiment quiche avec mes dix doigts et je sais déjà que le rendu ne va pas être à la hauteur de mes espérances , tu me files des complexes avec tes dessins trop choux et ta calligraphie trop belle !!!
    Je vais faire ce que je peux ,l.essentiel étant le contenu . Dans le désordre les pages mensuelles et hebdomadaires avec les taches objectifs etc me tentent bien ainsi que les pages livres ,films etc mais ce que je trouve aussi top ce sont les trackers j.ai envi d’ajouter plusieurs chose une notion de prendre du temps pour moi (5 min de profonde respiration par exemple) mais aussi mon cycle hormonal avec mes observations, l’état de ma peau en fonction de ma routine beauté … bref il faut que je réfléchisse à comment faire fonctionner tout ça , je pense bien tâtonner au départ .
    Un grand merci Séverine 😊😊😊

    Aimé par 1 personne

    1. De rien ! Et je suis vraiment heureuse que mes articles aient pu t’inspirer et te motiver ! Ton message me touche beaucoup 🙂 Par contre, ne t’inquiète pas et ne te mets pas trop la pression au début (je l’avais trop fait à une époque, au point d’arrêter de tenir mon bujo pendant des mois ;-)) Pour la calligraphie et les petits dessins, j’étais aussi une quiche lol, je n’avais jamais pratiqué et je pensais que je n’étais pas capable… Mais Pinterest et instagram sont tes amis pour trouver des idées lol 😉 et ensuite un cahier de brouillon pour faire quelques essais et te rassurer avant de te lancer ! Mais tu sais, une écriture toute simple avec quelques touches de couleurs par-ci par-là, l’utilisation de stickers à la place de dessins, etc. peuvent donner de superbes résultats ! Et les bujo minimalistes existent aussi et sont super chouettes à leur manière. L’essentiel est que tu y prennes du plaisir et que ça t’aide (à prendre plus soin de toi par exemple ;-)) En tout cas, n’hésite pas à aller regarder mon insta de temps en temps pour des idées de pages et j’essaierai de faire régulièrement des articles ici sur le bullet ! Je te souhaite une belle aventure dans le monde du bujo 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :